La newsletter d’avril

On est à la bourre !

Un affreux petit souci technique (ok, ça fait un peu prétexte a deux balles, mais c’est authentique) a fait que cette newsletter d’avril arrive en retard, mea culpa, maxima machin..on le fera plus (peut-être).

Pâques au Banco

On a fêté Pâques au Banco à notre façon (on est plutôt des païens au fond) dans la joie, la bonne humeur et les oeufs au chocolat. On avait prévu de faire un blind-test musical pour faire gagner les oeufs, mais il ay avait un tel monde qu’on en s’entendait plus, alors entendre de la musique… bref tout le monde à gagné.
Cela dit on avait une chouette liste concoctée par Dame Aiven et enrichie par un membre fervent de notre groupe Fetlife (il a dû passer ses nuits sur Youtube) et comme il serait dommage de la garder pour nous , on l’a mise en ligne ici : http://www.paris-m.org/bande-son.html

L’atelier du printemps : le fouet

Un grand classique le fouet, un joli objet aussi… Sade_liza a concocté un atelier avec des spécialistes pour apprendre a s’en servir. Mais (dans la vie, après un truc bien il a souvent un mais) il est complet….
Pas de panique on en refera, promis.

Le truc à ne surtout pas oublier ! : c’est mercredi !
Rendez-vous au Fastaff, 
10-12 Place de la Bastille dans le 11eme, à partir de 19h30 pour boire/manger tranquille, et à partir de 20h30 pour le débat (pendant lequel on peut boire/manger aussi).

Mercredi 17 avril 2019 – Munch Dîner-Débat

Alors on a déjà parlé de plein de choses hautement philosophiques au Falstaf, la semaine prochaine, on va parler d’un truc beaucoup plus basique.. physique même : le poil

Quoi ? Le poil ? Oui, le poil !
Le poil est un truc fascinant. Un peu comme l’embonpoint, ça dépend des époques. Tout le monde sait qu’au siècle dernier être replet était quelque chose de plutôt valorisant qui démontrait une réussite sociale. Pour le poil c’est pareil.

Si on s’en tient aux affirmations de ma voisine, le fait d’être glabre date de la vague porno.

Si on s’en tient aux travaux des archéologues, à la préhistoire il semblerait que les mecs s’épilaient. (on ne sait pas trop quoi). A priori c’est au 3e millénaire avant Jésus Christ que semble s’être développée une véritable culture de l’épilation (au cas où il y ait un doute, Marc Dorcel n’était pas né). À l’époque semble-t-il le poil c’est impur, le poil c’est sale, alors que l’épilation est symbole de pureté du corps. Les Romains s’épilaient intégralement, les Gaulois, pareil ! (je sais on les imagine plus volontiers un peu rustres et plein de poils). Le règne de la pince à épiler s’arrête en .. 476 ( 476 dans l’absolu, pas 476 avant Youporn) l’Empire romain se casse la gueule et la religion catholique prend le dessus.. fin de l’épilation, si Dieu t’a donné des poils tu dois les garder.

Etc..etc.. bref l’époque actuelle, très lisse n’est qu’un des nombreux va-et-vient de l’histoire.

C’est de tout ça qu’on va causer en deux temps.

Temps 1 : comment vous voyez le poil, vous le détester, vous l’éradiquez, vous l’aimez bien, si oui comment (sauvage ? domestiqué?). Vous l’aimez (ou pas) ou ? Il représente pas pour vous ?
Temps 2 : comment vous l’entretenez (sable au clair, cire, rasoir, lance-flamme ?).

Note (parce qu’on est gentils) si cette histoire de poil vous pose question, il y a plein de gens qui se sont penché sur la question France Culture (‘scusez du peu) par exemple : https://www.franceculture.fr/emissions/les-matins/histoire-du-poil